pascal


pascal

1. pascal, ale, als ou aux [ paskal, o ] adj.
• 1120; lat. paschalis
1Relatif à la fête chrétienne de Pâques. Cierge pascal.
2Relatif à la Pâque juive. Agneau pascal.
pascal 2. pascal [ paskal ] n. m.
• 1935; du nom de B. Pascal
Phys. Unité de mesure de contrainte (symb.Pa) équivalant à la contrainte qu'exerce sur une surface plane de 1 m2 une force totale de 1 newton. Unité de pression équivalant à la pression exercée par une force de 1 newton sur une surface plane de 1 m2 (symb. Pa). Cent pascals. hectopascal. Pascal-seconde (symb. Pa.s) :unité de mesure de viscosité dynamique. pascal 3. pascal [ paskal ] n. m.
• 1969; du nom de B. Pascal
Inform. Langage évolué utilisant les principes de la programmation structurée. Le pascal. Programmer en pascal. (Plur. inus. pascals.)

pascal nom masculin invariable Langage de programmation particulièrement adapté au traitement bien structuré d'applications scientifiques. ● pascal, pascals ou pascaux nom masculin (de B. Pascal, nom propre) Unité SI de pression (symbole Pa) équivalant à la pression uniforme qui, agissant sur une surface plane de 1 m2, exerce perpendiculairement à cette surface une force totale de 1 newton.

pascal
(Blaise) (1623 - 1662) savant, philosophe et écrivain français. Inventeur à dix-neuf ans d'une machine arithmétique, il étudia ensuite la pesanteur de l'air et le vide (à la suite de Galilée et de Torricelli), fonda le calcul des probabilités, développa l'analyse combinatoire. En 1654, il se tourna définitivement vers la religion. Défenseur des jansénistes, il écrivit contre les jésuites dix-huit Lettres provinciales (1656-1657). Vers 1656, il entreprit une Apologie de la religion chrÉtienne, à l'adresse des incrédules, mais mourut sans l'avoir terminée. Des fragments de cet ouvrage furent publiés après sa mort sous le titre de Pensées (1670): Pascal, niant toute certitude, conclut que la religion seule peut lui venir en aide. Mais comment acquérir la foi? Faire appel à la raison est sans effet: l'homme devra croire parce qu'il y a intérêt (argument du pari); en outre, il peut s'appuyer sur les miracles accomplis par le Christ et sur l'intuition (la connaissance par le "coeur"), en attendant la grâce.
————————
pascal, als
n. m. PHYS Unité de mesure de contrainte et de pression du système international (symbole Pa), équivalant à la pression uniforme due à une force de 1 newton exercée perpendiculairement sur une surface de 1 m2 (1 Pa = 1 N/m2).
————————
pascal, ale, als ou aux
adj. Qui concerne la fête de Pâques. Temps pascal: V. Pâques.

I.
⇒PASCAL1, -ALE, -AUX/-ALS, adj. et subst. masc.
I.Adjectif
A. —De la Pâque; relatif ou propre à la fête juive de la Pâque. [L'Ecclésiaste célèbre] l'anniversaire pascal, en mémoire de ses pères guidés par Moïse au sortir de Misraïm, la maison de servitude (VILLIERS DE L'I.-A., Contes cruels, 1883, p.377).
Agneau pascal.
B. —De Pâques; relatif ou propre aux fêtes chrétiennes de Pâques. Vigile pascale. Il fut décidé que les élèves ne quitteraient pas le collège, mais y passeraient la quinzaine du repos pascal (ADAM, Enf. Aust., 1902, p.184). [À la campagne] fiançailles et mariages sont intimement liés aux fêtes pascales (MENON, LECOTTÉ, Vill. Fr., 1, 1954, p.65):
♦ ... je ne pouvais pas empêcher que le souvenir du temps pendant lequel j'avais cru passer à Florence la semaine sainte ne continuât à faire d'elle comme l'atmosphère de la cité des fleurs, à donner à la fois au jour de Pâques quelque chose de florentin, et à Florence quelque chose de pascal.
PROUST, Guermantes 1, 1920, p.143.
Cierge pascal; communion pascale; devoir pascal (v. devoir2).
Mystère pascal. ,,Mystère du Christ, vrai Dieu, vrai homme, mort et ressuscité pour le salut du monde entier`` (Foi t.1 1968). Temps pascal. ,,Période liturgique allant du jour de Pâques au samedi après la Pentecôte`` (Foi t.1 1968).
CHRONOL. Canon, cycle pascal.
II.Subst. masc., OENOL. ,,Cépage à raisins blancs ou noirs, cultivé en Provence`` (FÉN. 1970). Pascal noir, gros pascal.
REM. Pascalisant, -ante, subst., sociol. ,,Fidèle qui n'a gardé de la pratique chrétienne que la confession annuelle et la communion pascale`` (Foi t.1 1968). [D'après F. Boulard] il y a, en France, 36 % de pascalisants adultes (au-dessus de 14 ans) (Philos., Relig., 1957, p.50-1).
Prononc. et Orth.:[paskal], plur. masc. [-o]. Quatre sujets ds MARTINET-WALTER 1973 disent [-], un sujet [-]. BARBEAU-RODHE 1930 []. MART. Comment prononce 1913, p.38 ,,on contrarie mal à propos la tendance générale de la langue quand on ferme l'a devant deux consonnes distinctes comme dans (...) pascal...``. Ac. 1694-1740: paschal; dep. 1762: pascal; Ac. 1935: ,,le pluriel masculin pascaux n'est point usité``. LITTRÉ, plur. masc. pascaux. Étymol. et Hist.1. Déb. XIIes. «relatif à Pâques» (St Brendan, 400 ds T.-L.); 2. déb. XIVes. Aignel pascal (Trad. de Beleth, B.N. Lat. 995, f° 41 r° ds GDF. Compl.); 1690 temps pascal «période qui va de Pâques à la fête de la Sainte Trinité» (FUR.); 1796 cierge paschal (DUPUIS, Orig. cultes, p.336); 3. 1825 subst. «cépage provençal» (Dict. des sc. nat., ds FEW 7, 703a). Empr. au lat. eccl. Paschalis «de la Pâques, pascal»; le sens 3 vient du prov. pascaou, 1772 (ROZIER, Mémoire sur la meilleure manière de faire et de gouverner les vins de Provence, p.37), pascau (v. MISTRAL). Fréq. abs. littér.:88.
II.
⇒PASCAL2, subst. masc.
A.PHYS. Unité de pression du système international (symb. Pa), égale à la pression exercée par une force d'un newton appliquée normalement et uniformément sur une surface d'un mètre carré (d'apr. SARM. Phys. 1981). La pression atmosphérique normale équivaut à 101 325 pascals (COLAS-CAB. 1968).
B.INFORMAT. ,,Langage de programmation conçu en 1969 et destiné à favoriser l'écriture systématique et structurée de programmes`` (MORVAN Informat. 1981; ds MILSANT 1981, Microproc. 1981).
Prononc. et Orth.:[paskal]. BARBEAU-RODHE 1930 [-]. Plur. des pascals. Étymol. et Hist. 1953 (Lar. 20e Suppl.). Empl. comme nom commun du nom de Blaise Pascal, écrivain, philosophe, mathématicien et physicien, [1623-1662], en hommage à ses travaux sur la pression atmosphérique.

1. pascal, ale, als ou aux [paskal, o] adj.
ÉTYM. V. 1112; lat. paschalis. → Pâques.
Religion.
1 Relatif à la fête de Pâques des chrétiens. || Canon pascal. Canon. || Cierge pascal, qu'on bénit le Samedi saint. || Temps pascal : « la période qui va de Pâques à la fête de la sainte Trinité » (Dict. de liturgie romaine.). || Communion pascale. || Devoir pascal : obligation pour les catholiques de communier chaque année au temps de Pâques.
REM. Au masculin pluriel, Littré recommande de dire pascaux plutôt que pascals, mais l'Académie (7e éd.) fait observer que pascaux est inusité.
0 De tous ceux à qui j'adresse cette instruction (…) à peine peut-être y en a-t-il quelques-uns qui aient fait le moindre effort pour se disposer à la communion pascale.
Bourdaloue, Sermons, Sur la communion pascale, I.
2 Relatif à la Pâque des juifs. || L'agneau pascal.
————————
2. pascal, als [paskal] n. m.
ÉTYM. 1935; de Blaise Pascal, en hommage à ses travaux sur la pression atmosphérique.
Phys. Unité de mesure de contrainte et de pression du système M. K. S. (symb. Pa). || Un pascal équivaut à la pression due à une force d'un newton exercée perpendiculairement et uniformément sur une surface de 1 m2 (1 Pa = 1N/m2). || L'hectopascal vaut cent pascals. || Le bar vaut 105 pascals.Pascal-seconde (symb. Pa♦s) : unité de mesure de viscosité dynamique.
COMP. Hectopascal.
————————
3. pascal [paskal] n. m.
ÉTYM. 1825; pascaou, 1772; mot provençal, de l'adj. pascal.
Techn. (vitic.) et régional. Cépage de Provence. || Pascal noir ou gros pascal. || Pascal blanc ou brun-blanc.
————————
4. pascal [paskal] n. m.
ÉTYM. 1969; du nom de Blaise Pascal.
Inform. Langage évolué utilisant les principes de la programmation structurée et dont les applications sont adaptées au domaine scientifique. || Programmation en pascal.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • PASCAL — Paradigmen: imperativ, strukturiert Erscheinungsjahr: 1972 Entwickler: Niklaus Wirth Dialekte: UCSD Pascal …   Deutsch Wikipedia

  • PASCAL (B.) — On a «tant imaginé et si passionnément considéré» Pascal, dit Valéry, qu’on en a fait un «personnage de tragédie», une «sorte de héros de la dépréciation totale et amère», de «Hamlet français et janséniste». Les travaux des historiens modernes… …   Encyclopédie Universelle

  • Pascal II — Pape de l’Église catholique Nom de naissance Raniero de Bieda Naissance vers 1050 Bieda, (aujourd’hui Bleda, commune de Santa Sofia en Émilie Romag …   Wikipédia en Français

  • Pascal/mt — Pascal/MT+ was an ISO 7185 compatible Pascal compiler written in 1980 by Michael Lehman, founder of MT MicroSYSTEMS of Solana Beach, California. The company was acquired by Digital Research in 1981 which subsequently distributed versions that ran …   Wikipedia

  • Pascal — Saltar a navegación, búsqueda El término Pascal puede referirse a una de las siguientes acepciones: Blaise Pascal: matemático, físico, filósofo y teólogo francés. Física Principio de Pascal: Principio de la Hidráulica enunciado por Blaise Pascal… …   Wikipedia Español

  • PASCAL — PASCẠL 〈EDV〉 höhere Programmiersprache für strukturierte Programmierung, Weiterentwicklung von ALGOL * * * Pạs|cal [nach dem frz. Physiker u. Religionsphilosophen B. Pascal (1623–1662)], das; s, ; Einheitenzeichen: Pa: im SI die abgeleitẹte… …   Universal-Lexikon

  • Pascal F.E.O.S. — Pascal F.E.O.S. (* in Bad Nauheim, Hessen; bürgerlicher Name Pascalis Dardoufas) ist ein deutscher DJ und Produzent in der elektronischen Musikszene. Pascalis Dardoufas ist seit Ende der 80er Jahre in der deutschen Technoszene aktiv. Mit vielen… …   Deutsch Wikipedia

  • pascal — pascal, ale (pa skal, ska l ) adj. 1°   Qui concerne la pâque des Juifs. Les Juifs mangeaient l agneau pascal, debout, les reins ceints, et un bâton à la main. 2°   Qui concerne la fête de Pâques des chrétiens. •   Souvent ils en viennent jusqu à …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • pascal — s. m. 1.  [Física, Metrologia] Unidade de medida de pressão do Sistema Internacional (símbolo: Pa) equivalente à tensão ou à pressão uniforme que, atuando sobre uma superfície plana de 1 metro quadrado, exerce perpendicularmente a essa superfície …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • Pascal — Pascal, 1) Blaise, scharfsinniger Mathematiker und Philosoph, geb. 19. Juni 1623 zu Clermont in der Auvergne, gest. 19. Aug. 1662 in Paris, kam mit seinem Vater 1631 nach Paris und widmete sich hier, anfangs als Autodidakt, der Mathematik mit… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • PASCAL-P — Pascal P=A variant of Pascal used by the UCSD p system environment. Extended string and array operations, random access files, separate compilation, etc. Available from Pecan.See P code machine …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.